Mirage III B

Mirage III BE

Mirage III B

Le Mirage III est un avion multirôle conçu par le constructeur aéronautique français Dassault Aviation à la fin des années 1950. C’est le premier avion de combat de conception européenne capable de dépasser une vitesse de Mach 2 en vol horizontal.
Le Mirage III a donné lieu à de nombreuses variantes et a rencontré un succès notable à l’export avec 21 pays utilisateurs et 1 401 exemplaires construits (si l’on prend en compte les versions désignées Mirage 5). La Suisse, l’Australie et la Belgique l’ont construit sous licence. Israël a réalisé localement des avions basés sur le Mirage III (Nesher et Kfir).
Alors que les premiers Mirage ont été livrés au début des années 1960, de nombreux exemplaires étaient encore en service de par le monde au début du 21ème siècle, soit 40 ans plus tard. Ils ont généralement été largement modernisés.

Mirage III B  : biplace d’entraînement, premier vol le 20 octobre 1959.
(N° 225, précédemment stocké au C.E.V. D’Istres)
Le fuselage est allongé de 58 cm pour installer un second siège, et il n’emporte ni canons ni radar. Après l’apparition du Mirage IIIE, cette version sera remplacée par le Mirage IIIB équipé du radar de navigation mais toujours sans radar de tir, reconnaissable à son nez effilé.

André Turcat, détenteur de plusieurs records aéronautiques, mais surtout le premier à avoir piloté le Concorde, s’est formé et a formé d’autres pilotes sur cet appareil.

De même, l’Américain Buzz Aldrin s’y est entraîné pour préparer la mission Apollo 11 en 1969, où il devient le deuxième homme à avoir marché sur la lune.

Caractéristiques techniques :

  • Moteur : SNECMA ATAR 9B
  • Puissance : 58 KN
  • Vitesse maximale : 2300 Km/h (mach 2.15)
  • Vitesse ascensionnelle : 5000 m/mn
  • Envergure : 8.22 m
  • Hauteur : 4.5 m
  • Longueur : 14.75 m
  • Surface alaire : 34.85 m
  • Poids à vide : 5922 kg
  • Poids maxi : 11700 Kg
  • Plafond : 18000m
  • Distance maxi : 1200 Km

Le moteur, récupéré par la suite, est maintenant déposé au pied du Mirage III B après avoir été remis en état et fixé sur un socle métallique que l’équipe de bénévoles du musée a réalisé.

Mirage III BE

Mirage III B

Mirage III BE

Mirage III B

Mirage III BE

Mirage III B

Mirage III BE

Mirage III B